Poème de juillet 2021 (Heinrich Heine)

Heinrich Heine

Le monde est aveugle, le monde est ignorant,
Il devient chaque jour plus vulgaire!
Il dit de toi, ma belle enfant,
Que tu n’as pas bon caractère.

 

Le monde est aveugle, le monde est ignorant,
Jamais il ne pourra te comprendre;
Il ne sait pas combien tes baisers sont tendres,
La félicité que me procure leur feu ardent.

 

(Traduit de l’allemand par Laurent Cassagnau)

 

Paraîtra en 2022 dans un recueil de poésie d’amour.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Poème de juillet 2021 (Heinrich Heine)