Quel est le cap ? Wird jetzt alles besser? Leider nein !

Une grande messe pour l’idée de l’Europe [que des hommes!] ! Le Karlsamt (qui est une messe solennelle) est célébré à la Cathédrale de Francfort depuis six siècles et demi. Il ne s’agit pas seulement de l’anniversaire de Charlemagne qu’on fête, mais aussi d’une messe pour une Europe unie « dans le christianisme ».

***

« L’inculture scientifique des élites françaises a des effets profonds sur la conduite des affaires de l’Etat » Philippe Juvin, maire LR de La Garenne-Colombes et médecin. Et l’inculture scientifique des scientifiques, des biologistes et des virologues  :  les prévisions qu’ils ont sortis à l’Institut Pasteur !!

***

Peter Sloterdijk: « L’Europe tient de l’association de consommateurs »

****

R.I.P. Adam Zagajewski est décédé il y a trois semaines. En 1979, il quitte la Pologne. Les communistes lui avaient interdit de travailler. Deux ans plus tard, ils ont déclaré la loi martiale pour écraser le mouvement démocratique et le syndicat Solidarnosc. Ce n’est pas un bon endroit pour un poète. Zagajewski a longtemps vécu à Paris (qui s’en souvient ?), puis à Houston et enfin à Chicago. En 2002, il est retourné en Pologne. Il est mort à Cracovie à l’âge de 75 ans.

***

L’ange, Angelus novus, de Klee qu’a acheté Walter Benjamin cache un portrait de Luther ! Un remord ?

***

Des newsletters qui proviennent de libraires allemandes : le choix des libraires, avec une courte recension et pour terminer : les livres à la télévision (des adaptions de livres et les émissions sur les livres) et et les livres à la radio : là, je ne vous dirai pas combien de chaînes ! Il doit y en avoir 14   ! Une par land. Plus les radios nationales.

***

La Postdamer Platz (on est tout prêt du Ministère de la Culture) n’est peut-être pas une grande réussite architecturale (quoique : il y a les bâtiments dessinés par Renzo Piano) Il y a les deux bâtiments de Scharoun (immense architecte !) qui font l’arrière de la place : la Bibliothèque (qui vaut largement la Bibliothèque Mitterrand…) et la Philarmonie (dont l’acoustique vaut ce qu’on a fait de mieux récemment sur Paris). Et bientôt le musée du XXe siècle.
Je crois que le problème à Berlin c’est effectivement l’immobilier : après la chute du mur d’abord la moitié de Berlin (!) appartenait à Lehmann & Brothers jusqu’à leur faillite, racheté par les fonds Berggruen (un des fils du mécène à qui l’on doit le musée Picasso de Berlin). Je connais les rues qui leur appartiennent : superbes. Par ailleurs la municipalité ne s’en sortira pas en inventant des lois sur les Mietsdeckel qu’aucun juriste professionnel n’aurait signé… Ils n’ont qu’à faire des Genossenschaft : comme à Vienne ou même à Zürich. D’ailleurs juridiquement des Mietsgenossenschaft existent. C’est la municipalité qui traine des pieds pour leur vendre un terrain.
C’est un bienfait pour Berlin ce brassage, ce mélange socio-culturel.

La Leipzigerplatz, à deux pas, est pire ! Avec un centre commercial immense  (les Berlinois commencent à se douter que ces centres commerciaux  n’attirent plus personne)…

***

Atento community Karte vereint Tausende außergewöhnliche Geschäfte in über 100 Städten in ganz Deutschland.

***

Journée de la liberté de la presse.

***

Etat de l’édition en RFA : de moins en moins d’éditeurs.
Les mesures de financement  de l’Etat:
Verlagshauptsitz in Deutschland.
Rechtlich & wirtschaftlich unabhängig von Unternehmensgruppen
Konzernen oder öffentlichen Einrichtungen.
Der Verlag übernimmt das vollständige verlegerische Risiko und alle anfallenden Kosten (Lektorat, Marketing,  Vertrieb).
Pro Verlag/Verlagsgruppe kann ein Förderantrag gestellt werden.
Schulbuchverlage & Schulbücher sind von der Förderung ausgeschlossen.
Umsatz des Vorjahres unter 1 Mio. Euro.
De 2010 à 2020 : le nombre d’éditeurs allemands a diminué de 18% (2220 = > 1905)

****

Sa famille s’est installée à Strasbourg, venant d’Anatolie, plutôt à Koenigshoffen. Elle a décidé de changer de prénom : « Claire » Koç. Ça fait plus français. Elle dit, que ce qui fait le plus grand mal : ce sont les antennes paraboliques.  En Allemagne, comme ici, les Turcs se nourrissent des chaînes d’Erdogan : ils ne faut pas chercher plus loin. Et en Allemagne les Turcs continuent à voter Erdogan parce que les chaînes de TV turques leur disent que la Turquie est belle. Et les sociologues allemands ne comprennent pas.

***

Die Zeit recherche parmi les fondateurs du journal lesquels étaient liés au parti nazi. Et y en a  : même des journalistes importants, même la directrice du journal. C’est le portrait d’Arendt qui fait la couverture du journal.

***

Les chiens rigolent. Avec leur queue ?
Les chats ne savent pas rigoler.

***

Leçon inaugurale du Collège de France : Littératures comparées de William Marx. Construire une histoire des canons. En garder la mémoire. Exemple : des 32 tragédies antiques qui nous sont connues, aucune, et il y en a pourtant, n’est une tragédie qui se termine bien !

***

Mon imprimeur très très longtemps fut : Darantière. Qui était considéré comme le meilleur imprimeur français. A fait faillite. Ça arrive même aux meilleurs. Et je payais pour qu’il me sauvegarde mes fichiers. Des mails ou des lettres adressées à l’huissier n’ont servis à rien. Je n’ai plus eu qu’à refaire mes fichiers. Et il en reste encore à refaire: Stifter, Simmel, Gontcharov (terminés),…

***

« …der heute aufgrund seiner virtuos gehandhabten epischen Struktur späte Hochschätzung ein der xxxx-Forschung erfährt » Titre de thèse : « Pourquoi les auteurs sont-ils oubliés? : Mécanismes de canonisation littéraire à l’exemple de X et X » « Dans un acte de volonté extrême et désespéré, X écrit maintenant son livre le plus moderne et le plus radical avec le xxxx, qui est aussi le seul roman allemand de l’époque à être sur un pied d’égalité avec les œuvres du modernisme européen. » A écrit son biographe.

***

A Berlin : House of One : sous un même toit, une synagogue, une mosquée et une église (uniquement réformée ?).  Au dessus des fondements d’une église luthérienne, saint Pierre, endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale et détruite par les autorités de DDR .

 

***

Les journaux allemands ont des pages réservées (Auktion ou Kunstmarkt) aux enchères des œuvres d’art : la FAZ, la NZZ, Die Welt  et également le journal réservé aux informations économiques (Handelsblatt). Ces pages annoncent ou elles rendent compte de ces enchères. Dans toutes les enchères importantes on trouve actuellement des tableaux d’Artemisia.  Après l’exposition de Londres, la valeur de ses tableaux a décuplé. Rien de tel chez nous !! Y -a-t-il un marché de l ‘art en France?

***

Jean Rottner : Vous n’êtes pas disponible le 20 ou le 27 juin ? Demandez une procuration. C’est ce que laissent supposer les sondages ? Aïe ! Aïe!

***

De Mies van der Rohe (!) : monument à Karl Liebknecht…

… jusqu’au monument dont il ne reste que le socle (Postdamer Platz à Berlin).

***

Ah ! Enfin ! Les tractations avec Reed Expo achevées, précédent partenaire prestataire de l’événement Livre Paris, et coorganisateur, le SNE « reprend totalement la main » sur l’organisation de l’événement. Le Grand Palais !  

***

Dans le sos-sol du Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg : discussion sur Belval avec un   des grands chirurgiens de la place. Il habitait où se trouvent les bris de l’ancien monument aux morts : la maison la plus grande du village. A-t-il supporté le racisme ? Il est venu de Syrie, la guerre des Six jours, sa mère s’est cachée à l’Ambassade de France. Sa maison avait littéralement explosé. A cause de l’accident. Maintenant il dirige une startup importante. Et il est Professeur de médecine! Le seul qui ait fait l’école du village de Belval!! Les Parisiens qui s’offrent une résidence secondaire dans le Perche alors qu’ils ont la résidence principale à Paris — ils font le contraire de nous : résidence principale à la campagne (Belval) et la (minuscule) résidence secondaire à la métropole (Berlin) … Je lis actuellement le livre de Sophie Coignard (Quitter la (grande) ville ! ). Egalement le livre de Jean Viard.

***

La structure du Capitalisme allemand ? Les plus grandes fortunes allemandes :
Aldi Sud (épicier !)
Lidl (épicier !)
BMW (Klatten) (rentier)
Kühn + Nagel (logistique)
BMW (Quand) (rentier)
Aldi Nord (épicier !)
Würth (le roi de la visse et de l’écrou).

***

Je vous raconterai comment des infirmiers allemands  deviennent  chirurgien

***

 

Marie NDiaye  : « Quand on débarque à Berlin pour la première fois, (…), on peut être effaré par la laideur de la ville. Il n’y a rien qui charme immédiatement. Il faut apprendre à aimer Berlin, cette drôle de ville où on peut être absolument ce qu’on veut, qui on veut. Elle a quelque chose de négligent, de négligé, que j’aime énormément. Une absence d’élégance, dans tous les sens du terme, qui peut déplaire à certains, et qui me va très bien. (Le Monde, 13-14 juin 2021) »

— Pas d’accord !
— P.F. : elle veut dire que par rapport à Paris,  c’est que c’est une ville qui n’est pas collet-monté.
— Ah, oui !  D’accord !

Arno Schmidt (…) hat seine Anerkennung in bärbeißiger Differenzierung gezollt, wenn er die späte Erzählprosa, „das halbe Dutzend der kurz= & gutn 200=Seiter“ anpreist, den Autor im Protagonistengespräch seines opus maximum „Zettels Traum“ aber (wie freilich stets auch sich selbst) als Lektüre von „ner erdrücknden Minderheit“ bezeichnet: „ RAABE – (und der Mann konnte durchaus was!) iss ne Lektüre on the wrong side of 50.“ Und „den ganzen Raabe durch=lesn […] das ‚ss ja eher ne Schtrâfe!“ (zettel 145). In Anspielung zeigt er dabei, was für ein guter Kenner Raabes er ist, hatte doch dieser 1891 einem beflissenen Enthusiasten auf die Frage, welches seiner Werke er ihm zuvörderst zu lesen empfähle, unwirsch die Zumutung von immerhin 68 meist größeren Erzählwerken aufgetischt: „Und da kann ich Ihnen nicht helfen: wenn Sie mir gerecht werden wollen, müssen sie in den sauren Apfel beißen und Alles lesen. Überlegen Sie sich das wohl!“ (Hans-Jürgen Schrader, Wilhelm Raabe. Der Erzähler des poetischen Realismus, in Studien zu seiner avanciert-realistischen Erzählkunst. (?!)

 

— Ç’est écrit en charabias !
– Non, c’est écrit en schmidtien !!

***

••• Elections régionales et départementales. Beaucoup d’abstentions  : les régions sont beaucoup trop grandes, et dans le grand Est, les gens ne comprennent  pas ce que c’est que cette région. Les départementales, on se demande encore à quoi ils servent. Les lobbys ont fait leur affaire devant le bureau de Hollande. Beaucoup plus d’abstentions que les Régionales, rien qu’à Belval : une vingtaine de voix. Et avec des prospectus en dessous du néant ! «Le Conseil Départemental a INVESTI (ah !!?) Aide à la personne : 50 170 514 € (Je croyais que c’était un budget de FONCTIONNEMENT). Ça en dit long ! Monsieur Pierrat, l’élu, n’a plus sa tête !!

***

•••. Vosges Matin : pour le Carnet, la semaine, recense 3 naissances et 14 décès pour Saint-Dié.

***

Elections du Grand Est : Je vais aller voter la liste Rottner : la 2e fois à droite de ma vie; Romani a dit à Filippetti qu’on ne faisait plus de politique comme ça : Filippetti  a invité sa copine Mulhmann à figurer sur la liste: elle est Parisienne ou Strasbourgeoise ?
La semaine passée : les gens de Belval ont voté pour les départementales à 30% et les régionales à 46%. Pourtant c’était le même bureau de vote. Le prospectus de la droite départementale prétends qu’elle investi (??) pour les aides à la personne. Qu’elle investi ? C’est lamentable.

***

On est presque à la fin du confinement : et je me dis que la France n’a pas manifesté de deuil commun pour ceux qui sont morts du covid-19, ou organisé de cérémonies pour ceux qu’elle n’a pas su enterrer ; alors qu’en Allemagne les cérémonies (le plus souvent œucuméniques ou laïques comme la  dernière) furent nombreuses, en présence de Merkel et du Président, Frank-Walter Steinmeier, à la dent creuse (Kaiser Wilhelm Gedächtnis Kirche), à la Cathédrale réformée et à la Maison de la musique sur le Gendarmemarkt, même devant une assistance très clairsemée.
La France, elle, est fracturée.  De plus en plus.

***

•••. Vosges Matin : pour le Carnet, la semaine, recense 4 décès et 12 naissances pour Saint-Dié.

***

Notre gouvernement est composés de 42 ministres et secrétaires d’États…(!)

***

On va écouter du Monteverdi, demain, à une trentaine de kms d’ici, à l’abbaye d’Autrey, tout près de l’endroit où Alfred Döblin est enterré avec son fils (à Housseras) ; beaucoup d’agents immobiliers mettent sur la plaque du  bien qu’ils avaient négocié «Vendu » — avant  c’était de longs «A Vendre».

***

Le confinement est pratiquement chose passée (à moins qu’il n’y ai de quatrième vague à l’automne ou avant). Le dossier publié la semaine passée par la Fill sous le titre de Le livre face à la pandémie parle peu de l’édition. Sauf la partie : « les gros en surchauffe, les petits en suivie. ». Et un mot très dur réservé aux libraires. La FILL a fait un était des lieux : en oubliant  une partie : les diffuseurs et les imprimeurs.
Nous avons peu publié : je crois qu’on a eu raison. Mais nous avons réfléchi : une nouvelle collection de semi-poche à rabats va naître.  Une discussion avec une des responsables de la région Grand Est nous a amené à la conclusion suivante :  les lobbys des éditeurs indépendants n’ont pas existé…

La solidarité sauvera-t-elle un secteur du livre éprouvé par la crise Covid ? (actualitte.com)

**

La députée Martine Wonner : elle est psy ??

**

Le 24. Juin 1967,  Paul Celan est allé voir Heidegger à Todtnauberg, à la Hutte. Le 25 juin, Arendt se rendit à Todtnauberg voir Heidegger. Le 26 Juin 1967, Heidegger se rendit à l’Université de Fribourg où Hannah Arendt tenait une conférence sur Walter Benjamin. Jamais Arendt ne parla de Celan. Silence.

***

R.I.P. André Tubeuf.

***

R.I.P. Roberto Calasso.

****

Les bons traducteurs ne travaillent jamais seuls. Ils travaillent avec les auteurs qu’ils traduisent. Quand ils ont des questions à leur poser : ils les posent. Claire Malroux avait des questions poser à Dereck Walcott : elle les a posé durant le voyage en train de Paris à Saint-Malo. Patrick Charbonneau avait des questions à poser à Sebald : ils se sont mis à l’ombre d’un tilleul et l’auteur a répondu au traducteur un après-midi entier.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Quel est le cap ? Wird jetzt alles besser? Leider nein !