Marronniers VII

La rédaction de l’attestation est le fruit d’un Enarque qui sort son chien que sur un km alors que lui va se promener 10 kms. Cherchez l’erreur !
« 8. Animaux de compagnie
[ ] Déplacements brefs dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie
12. Activités physiques et promenade
[ ] Déplacements dans un rayon maximal de dix kilomètres autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile [mais pas de chien !] »

 

***

Focus 2.  Avec des essais sur la lecture.

****

R.I.P. Adam Zagajewski. « Essaye de chanter le monde mutilé »

A.Z. : pas de nécro dans les journaux après une dizaine de jours. A.Z. : et pourtant il était réfugié politique en France…

***

Angela Merkel  : « Dieser Fehler ist einzig und allein mein Fehler.… Ich bitte die Bürgerinnen und Bürger um Verzeihung ». Elle demande pardon ! Une chose assez inimaginable (même pour un politique allemand !) qui profite de ce qu’elle ne se représentante pas à l’automne (ce dont les journaleux français ne se rendent pas compte : ce rendent-ils compte de quelque chose ?!). Les Allemands n’auront pas le droit d’aller au bord de la Baltique ou de la mer du Nord, mais à Majorque, oui, où un des deux variants brésiliens fait déjà des ravages. Ou aux Açores ou à Madère, où ils sont depuis bien longtemps… Majorque est le prochain Ischgl… Six avions. par jour de Berlin pour Majorque. Cinq de Stuttgart. Merkel a demandé pardon : parce qu’elle demandait un lockdown bien plus strict que ne le permettait la loi allemande et elle peste contre les Ministres-présidents des Länder… Le fédéralisme est aussi mal fichu pour certaines choses que le jacobinisme. 

***

Coup de fil de D. d’O. : obligation de porter des masques FFP2 à Berlin pour aller faire ses courses. Pas chez nous ?!

***

De la poésie au printemps : Pouchkine, Lorca, et Goethe, des poètes amoureux. Et on fera des marque-pages pour les poètes amoureux !  Et l’opus magnum d’Henri Abril : trois siècles de poésie pour enfants russes… Et un imposant volume Goumilev. Il n’y aura  plus de place pour Omeros de Walcott. Ça fait deux livres déjà difficilement amortissables.

***

 

Le Caravage : L’incrédulité de Thomas. Ce tableau se trouve au Château de Sens Soucis à Postdam. Caravage : peintre et théologien…

 

***

L’ENA va changer de nom (!?). La botte de l’Ena : Le Conseil d’Etat, La Cour des Comptes et l’Inspection des Finances. Les trois corps sont des corps d’inspecteurs ! Pas besoin de beaucoup d’imagination pour faire ce travail… C’est dommage…

***

En direction de Senones. Puis vous prenez la route pour le Vermont. Ensuite : Saint-Stail. Un paysage valonné, boisé,  que je connais bien et que j’aime bien. Mais je n’aimerais pas y habiter l’hiver sous la neige. C’est dimanche. J’irai me promener avec le freluquet. Le restaurant fait un click & collect, aujourd’hui : couscous.   Ce sera pour le dîner. Sur la route : pas mal de voitures sont stationnées sur les bas cotés. Comme je ne conduis pas, j’ai le temps de regarder les plaques d’immatriculation de ces voitures : 31, 87, 25… Des départements plus ou moins lointains. Des personnes qui viennent passer leur déconfinement, ici. Je demande au restaurateur :  s’il a beaucoup de clients qu’il ne connait pas. Oui, pas mal.

***

« Bund et Länder ». Merkel a réussi à faire voter une loi sur la responsabilité sanitaire. En une semaine, Bundesrat et Bundestag ont voté. Elle n’aura plus besoin de demander pardon. « Ein harter Lockdown, noch in dieser Woche! » (« Un lockdown dur, encore cette semaine »).

***

« Bund et Länder ». La Cour constitutionnelle de Karsruhe a dit que le plafonnement des loyers à Berlin était illégal, car le problème des loyers était déjà réglé dans la loi fédérale. « Das Bundesverfassungsgericht hat den Mietendeckel für „insgesamt nichtig“ erklärt ». Cette loi était aussi illégale car sur beaucoup de points elle  était  rétroactive. Dommage, que durant ce laps de temps des artisans du bâtiment ont fait faillite.

C’est la fin des marronniers !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.