Poème de janvier 2021 (Charles Simic)

Deux chiens

pour Charles et Holly

Un vieux chien qui avait peur de son ombre
Dans une ville du Sud.
L’histoire que m’a contée une femme presque aveugle
Par une belle soirée d’été
Où les ombres se glissaient
Hors des bois du New Hampshire,
Une longue rue avec juste un chien inquiet,
Une ou deux poules poussiéreuses,
Et le soleil qui tapait dur
Dans cette anonyme ville du Sud.

Cela m’a rappelé le défilé des Allemands
Devant notre maison en 1944.
Et tout le monde massé sur le trottoir
À les observer du coin de l’œil,
La terre ébranlée, la mort en marche…
Un petit chien blanc s’est échappé dans la rue
Et s’est pris dans les jambes des soldats.
Un coup de pied l’a fait voler en l’air
Comme s’il avait des ailes.
Cette vision me hante !
La nuit qui tombe. Un chien avec des ailes.

(Traduit par Claire Malroux)

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.