Kim Hyesoon

kim-hyesoon-2

Née en 1955 à Uljin, en Corée du Sud, Kim Hyesoon a commencé une carrière de poétesse en 1979. Elle a été couronnée par de nombreux prix prestigieux de Corée du Sud, tels que les prix Kim Soo-young, Kim So-wol, Midang, le prix de Poésie moderne et le prix Daesan. Elle est actuellement professeure de création littéraire à l’Institut des Arts de Séoul.

Ordures de tous les pays, unissez-vous !

« Au-dedans de la poésie, je suis multiple » écrit Kim Hyesoon, avant de poursuivre : « la confusion de multiples “je” est ce qui me fait écrire de la poésie. Je suis une mère, une jeune femme non mariée, un ange, une prostituée. Je suis un enfant tout juste né, une vieille femme près de la mort. »  Elle dit encore : « Comme les enfants qui refusent l’école et s’enfuient par la grille, de multiples “je” pendillent de la jupe ouverte de la déesse bouddhiste de la compassion. » Et enfin (à l’instant où elle songe à l’interlocuteur qu’implique et même recèle le poème) : « Le “tu” au-dedans de la poésie pendille aussi de la jupe. » Il n’est rien, en effet, dans les poèmes de Kim Hyesoon, qui ne tremble et bouge, rien qui ne se divise cruellement – mais pour se reformer soudain et, rebelle, s’enfuir… Non sans un éclat de rire.

Traduit par Ju Hyounjin et Claude Mouchard || ISBN : 978-2-84242-400-8 || Prix : 13 €

Dentifricetristesse crèmemiroir

Dentifricetristesse crèmemiroir (2011) est le dixième recueil de poèmes de Kim Hyesoon. L’univers de Kim est notamment reconnu pour son imagination débordante et insolite, sa sensibilité exceptionnelle au langage et son refus constant de la répétition. Le présent ouvrage comprend quarante-quatre poèmes – un poème en prose inclus. Là prennent corps des images puissantes, un discours imaginaire et une sorte de fête du langage original. La poésie de Kim, devenue une des forces motrices de la poésie coréenne depuis 1980, transgresse de nouveau la hiérarchie des arts et s’oppose à la voix despotique qui réprime la vie et ses désirs, en laissant respirer tous nos sens. Kim refuse constamment les règles habituelles de la grammaire et du langage. Dans son expérimentation formelle, elle rejette la structure syntaxique et les rapports entre le sujet et le prédicat afin de déstabiliser le lecteur et sa façon de penser.

Traduit par Koo Moduk et Claude Murcia || ISBN : 978-2-84242-403-9 || Prix : 13 €

 

L’autobiographie de la mort

est le douzième recueil de poèmes de Kim Hyesoon, publié en 2016 en Corée du Sud. Il est composé de quarante-neuf poèmes sur la mort correspondant aux quarante-neuf jours qui constituent la période de deuil dans le bouddhisme.

« Quand j’écrivais les quarante-neuf poèmes de ce livre, j’étais gravement malade. La mort était devant, derrière et dans ma tête. Comme si je vivais dans les limbes, j’ai passé des jours dans une souffrance. […] Y aurait-il quelque chose plus solitaire que la souffrance ? Plus solitaire que la mort ? Cet arbre ne me connaît pas. Cette pierre ne me connaît pas. Cette personne ne me connaît pas. Tu ne me connais pas. Je ne me connais pas non plus. Je voulais mourir avant que ma mort n’arrive ».

Kim Hyesoon, née en 1955 à Uljin, en Corée du Sud, est une des figures majeures dans la poésie coréenne contemporaine. Elle a commencé une carrière de critique littéraire en 1978. Puis ses premiers poèmes ont été publiés dans la prestigieuse revue coréenne Littérature et esprit (renommée Littérature et société depuis 1988) à la fin des années 1970, où le pays était encore sous le régime de la dictature militaire. La poétesse a publié une douzaine de recueils de poèmes et plusieurs essais. Par ailleurs, elle a reçu de nombreux prix littéraires parmi les plus importants de son pays et a exercé une profonde influence sur la nouvelle génération des écrivains coréens des années 2000. Actuellement professeure de création littéraire à l’Institut des Arts de Séoul, elle est l’un des poètes les plus sollicités par de nombreux festivals internationaux de poésie. Plusieurs de ses livres ont été traduits dans le monde.

Traduit par Koo Moduk et Claude Murcia || ISBN : 978-2-84242-447-3 || Prix :  13 €

Ces livres sont publiés avec le concours des Fondations KTI et Daesan.

Le site de l’auteur : http://www.poetkimhyesoon.com/

Publicités
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.